Quels moyens de paiement privilégier avant de partir en voyage ?

Pour voyager en toute sérénité, il n’y a rien de plus judicieux que de bien choisir le moyen de paiement à privilégier lors de son séjour. De plus, vous devrez également procéder à quelques vérifications avant votre départ. Dans cet article, découvrez comment choisir le moyen de paiement le plus adapté à votre voyage à l’étranger.


Choisir le paiement en espèces pour les achats courants

Lorsque vous prévoyez de partir à l’étranger, sachez que vous allez devoir régler vos petits achats courants en espèce. Et justement, vous avez la possibilité de le retirer auprès de votre banque ou auprès d’un bureau de change avant votre départ. Encore faut-il prévenir votre banque à l’avance s’il s’agit d’une somme de plus de 10 000 euros.

Vous pourrez également changer les euros dans une monnaie locale sur place, mais les frais seront plus élevés. Bien sûr, si vous voyagez dans la zone euro, les conditions de retrait sont toujours les mêmes. Ailleurs, il faut ajouter à ces frais la commission qui varie en fonction de votre carte et de votre banque.

Les chèques de voyage : une alternative aux espèces en cas de destination moins sécurisée

Il est également possible d’opter pour des chèques de voyage. L’avantage de ce moyen de paiement réside dans la sécurité qu’elles garantissent en cas de perte ou de vol. Certes, les frais d’émission sont plus ou moins importants, mais les chèques de voyage sont acceptés partout. Vous pouvez les utiliser aussi bien pour vos achats courants que pour vos paiements en grosse somme.

Pour information ou pour rappel, il s’agit d’un chèque dont son montant est préétabli en euros ou en dollars. Ainsi, vous pourrez le changer dans une monnaie locale une fois à destination. Il convient de noter que les chèques bancaires traditionnels sont établis en euros et ne sont pas acceptés partout.

La carte bancaire : le moyen de paiement accepté partout !

Il est également possible de régler vos achats par carte bancaire lors de votre voyage à l’étranger. Il vous suffit de retirer de l’argent depuis un distributeur automatique de billets (DAB) ou depuis un guichet automatique de billets (GAB).

L’on vous conseille tout simplement de l’utiliser avant votre départ pour vos grosses dépenses telles que la réservation de l’hébergement, de billet ou de location de voiture. Sur place, vous allez devoir l’utiliser pour payer vos commerçants.

Carte VISA ou MasterCard, carte bleue, etc. Le gros avantage d’une carte bancaire réside dans la possibilité de bénéficier d’une assurance et d’une assistance. En amont, vous devez vérifier les frais et les plafonds de retrait auprès de votre banque.

Aussi, sachez qu’il est possible de se faire rembourser une fraude à la CB et de faire opposition aux transactions effectuées sur votre carte en cas de vol ou de perte lors de votre séjour à l’étranger. Attention, le remboursement est sous condition, mais vous devrez normalement obtenir une nouvelle carte ou une avance afin de continuer votre voyage.

Le virement bancaire pour un règlement de sommes importantes

Ce moyen de paiement devient moins apprécié lorsqu’il s’agit d’un voyage à l’étranger. En devises ou en euros, votre virement exige toujours que le bénéficiaire dispose, lui aussi, d’un compte bancaire. Dans ce cas, si le virement est effectué au sein de l’espace économique européen, les SEPA sont soumises aux mêmes conditions.

Par contre, pour les virements internationaux, le délai d’exécution, les frais et les commissions des banques sont variables d’une banque à une autre et/ou d’un pays à un autre. Dans tous les  cas, ce moyen de paiement garantit une sécurité optimale si vous devez payer une somme assez importante lors de votre voyage.