Louer sa maison pendant ses vacances : mode d’emploi

Location de sa maison

Louer votre maison pour partir en voyage est une excellente façon de réaliser vos rêves de voyage. Que vous soyez en appartement ou en maison, la location de votre bien est une solution pouvant engranger des revenus et donc profiter de vacances dans des endroits fantastiques. Il existe cependant quelques règles afin de ne pas avoir de mauvaises expériences.

1.      Donnez de l’espace à vos locataires.

Désencombrer, enlever les effets personnels et créer des étagères, des tiroirs et des espaces de suspension pour leurs effets personnels. Rangez vos objets de valeur dans des placards fermés à clé ou à l’extérieur des lieux. Ensuite, nettoyez à fond votre maison. Compte tenu de ces éléments et du temps passé, il est important de savoir la durée minimum pour laquelle vous souhaitez louer votre bien (1 semaine, 1 mois).

2.      Protégez vos meubles.

Si vous achetez un nouveau canapé, optez pour quelque chose de durable – comme du cuir – ou envisagez des housses qui peuvent être lavées entre deux locations. Ces articles sont particulièrement sensibles aux taches et aux chocs, qui peuvent occasionner des dommages coûteux, et peuvent être irréversibles.  Pensez à recouvrir de nappe ou film vos tables qui sont généralement très utilisées.

3.      Un entretien régulier

Il peut s’agir d’une femme de ménage qui vient chaque semaine (aux frais de votre locataire) ou d’un homme à tout faire que vous payez pour l’entretien et les réparations en votre absence. Vous, ou cette personne, devriez faire une première visite avec vos locataires et leur montrer comment tout fonctionne. Une visite sur place peut également réduire le nombre d’appels des clients et éviter les dommages.

Que vous remettiez les clés vous-même ou que votre représentant le fasse, insistez pour que le locataire verrouille et déverrouille chaque porte avant votre départ.

En guise de prévention, n’hésitez pas à graisser vos serrures peu avant l’arrivée de vos locataires. La serrure accroche moins et les nouveaux venus risquent moins d’arracher et éventuellement de casser.

  1. Des messages importants

Un long manuel de la maison recevra moins d’attention qu’une simple page avec le code Wi-Fi et d’autres informations clés. Placez les informations à des endroits qui nécessitent un soin particulier ; par exemple, un rappel de ne pas laisser de tapis de bain mouillé sur le plancher de bois.

  1. Anticiper les imprévus

Avisez votre assureur que votre maison (voir https://www.visitcounter.org/) sera louée. Cette information peut engendrer un surcoût de la part de votre assurance mais il est cependant important de le mentionner car dans le cadre d’un sinistre, cette dernière pourrait refuser une indemnisation si la location n’était pas mentionnée dans le contrat. Selon les assureurs, les garanties prises en compte peuvent varier : responsabilité civile, montant des garanties… D’autre part, dans la plupart des cas, les effets personnels de vos locataires ne sont pas couverts.

Les propriétaires qui louent leur logement par l’intermédiaire d’Airbnb bénéficient automatiquement d’une assurance habitation complémentaire dans le cadre de la garantie d’accueil de l’entreprise.

  1. Exiger un dépôt de garantie.

Avec des séjours prolongés, il est important de demander un dépôt de garantie égal à environ la moitié du loyer hebdomadaire.

Avant de restituer le dépôt de garantie à vos locataires, il est important de vérifier l’intégralité du logement pour découvrir un éventuel dommage.

Airbnb ne vous permet pas de percevoir un dépôt de garantie à l’avance. Airbnb autorise la carte de crédit du client jusqu’à concurrence du montant du dépôt de garantie. Et, si vous avez une réclamation, vous devez la soumettre directement à Airbnb.

7.      Comparez les plateformes de location.

Il existe à ce jour plusieurs plateformes de location. Il peut être utile de vous inscrire sur plusieurs sites afin d’optimiser votre visibilité et donc vos chances de louer votre bien. Les règles et fonctionnement varient selon le site (paiement immédiat ou 24 heures avant l’arrivée des clients, dépôt de garantie…) vous permettant ainsi de tester les différentes alternatives et sélectionner celle qui vous correspond le mieux. Il est également important de consulter les procédures de la plateforme en cas de litige avec les locataires.